Rapport d'activité du Fiphfp 2013

La nomination d’un nouveau Comité national, de son président et d’une vice-présidente
La gouvernance du FIPHFP est assurée par un Comité national, chargé de définir la politique nationale de l’Établissement public, dont les travaux sont préparés par
trois commissions (finances, aides, partenariat et communication).
Le mandat de ses 20 membres étant arrivé à échéance, le Comité national a été renouvelé intégralement par un arrêté interministériel du 28 mars 2013 paru au Journal officiel du 29 mars 2013. Le 19 avril, lors de sa séance d’installation, il a porté à sa présidence André Montané, vice-président du conseil général de l’Ariège, membre du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapés (CNCPH) et membre du Comité local Midi-Pyrénées. Aussi, Agnès Duguet, représentante de la Fédération syndicale unitaire (FSU) et membre du Comité local FIPHFP d’Ile-de-France, a été élue
vice-présidente de ce Comité national.
Au cours de sa profession de foi, le nouveau Président a proposé des orientations fortes, invitant le FIPHFP à “amplifier son action auprès de l’ensemble des employeurs publics et à devenir une référence en matière d’accompagnement et de solutions innovantes à mettre en œuvre.” L’action du Comité national s’inscrit désormais dans cette ambition.
Cette volonté déclarée s’est traduite par plusieurs propositions du président du Comité national en matière de gouvernance :
• adoption d’une modification réglementaire permettant d’assurer le prolongement du mandat des membres du Comité national en l’absence de désignation des nouveaux membres ;
• mise en place d’un comité d’animation, chargé de faciliter les travaux du Comité national
• mise en place d’un Conseil scientifique.

Ces deux dernières propositions ont été adoptées par le Comité national du 11 décembre 2013.

Extrait du Rapport d'activité du Fiphfp 2013

Tag(s) : #fonctionspubliques